Expo : Lucien Rama et Francis Desiderio

Dans le cadre  de "Tarantella Qui "

LUCIEN RAMA  « La Tarentelle, la danse qui guérit » (aquarelles) 

Dans le cadre du vingtième anniversaire du festival « Tarantella Qui », le peintre Lucien Rama pose son regard contemporain sur les nombreuses histoires pouvant expliquer l’origine de la Tarentelle, cette danse folklorique qui tient son nom de l'araignée-loup, la tarentule, présente dans les régions du sud de l’Italie. Cette danse avait une dimension thérapeutique, politique ou encore libératoire.

Les nombreux dessins, les aquarelles de l’artiste affichent tour à tour des silhouettes sans épaisseur, presque désincarnées, des dessins en noir et blanc, des tableaux colorés.

Au total, un monde étrangement familier et vivant : la vision de Lucien Rama sert la part de l’imaginaire sans la détruire.

   
Francis DESIDERIO  (Peinture, sculpture)

Cet artiste originaire de TERMOLI fut de tout temps fasciné par la recherche archéologique de traces de civilisation. De mémoire, il fouille notre humanité pour mieux l'exprimer. Si Pompéi reste sa plus grande source d'inspiration, l'artiste se projette également dans un futur qui, un jour deviendra notre passé. Par son "travail" de création, l'artiste le restitue sous une forme tantôt picturale mais le plus souvent sculpturale dans ce qu'il conviendrait de qualifier "une forme d'archéologie du futur". Jean François Bélian

Vernissage durant l’inauguration du Festival, le vendredi 13 octobre à 19h.  

Les expositions sont accessibles du mardi au vendredi de 10h à 17h et les jours de spectacle.